La calvitie est une maladie très répandue qui touche beaucoup d’hommes. Cependant, les personnes du sexe masculin ne sont pas les seules victimes de cette maladie. Les femmes sont aussi concernées. L’alternative qui s’offre à elles pour lutter contre cette maladie est la greffe de cheveux. Vous souhaitez en apprendre plus ? Nous vous invitons à lire cet article.

La greffe capillaire : la solution idéale

Il existe un grand nombre de méthodes permettant de lutter contre les chutes de cheveux. Toutefois, une seule se démarque du lot : c’est la greffe de cheveux. Elle est la plus recommandée par les experts, surtout lorsque la personne atteinte par la calvitie est une femme. Vous pouvez en savoir davantage avec hair turkey implant capillaire.

Depuis une dizaine d’années, le nombre de femmes ayant subi une greffe de cheveux due à la calvitie a quasiment triplé. Cela montre à quel point cette technique est appréciée et plus efficace que les autres.

Qui peut subir une greffe de cheveux ?

Contrairement à certains traitements liés à une prise continue de médicaments contre la calvitie, la greffe de cheveux est accessible à tous comme nous le montre cet article de maire France greffe de cheveux. Elle ne nécessite pas de contrôler votre tolérance à une substance particulière contenue dans un des produits.

Toutes les femmes peuvent subir une implantation capillaire. Bien sûr, les femmes enceintes, très souvent écartées des traitements, ne font pas exception à la règle cette fois. Chez les femmes, les symptômes conduisant à la calvitie sont plus facilement détectables. En effet, il peut s’agir d’une :

  • Difficulté à se peigner les cheveux ;
  • Douleur inexpliquée au niveau du crâne ;
  • Chute de cheveux par moments ;
  • Diminution brusque du volume de cheveux.

Comment se déroule la greffe ?

La greffe de cheveux est assez simple. Le principe est de prélever des cheveux d’une zone non atteinte par la perte pour les implanter au niveau de la zone atteinte. Étant donné que les femmes ont généralement plus de cheveux que les hommes, cette technique est bien plus efficace dans leur cas. En effet, il serait très difficile de remarquer à vue d’œil une diminution du volume de cheveux.

L’opération peut être réalisée suivant plusieurs techniques. L’idéal serait de réaliser un diagnostic avant l’opération afin de permettre aux experts de décider de la technique la plus adaptée selon le cas. Ensuite, elle se déroule sous anesthésie : générale ou locale, toujours en fonction du cas que présente la patiente.

Le chirurgien procède alors au prélèvement des cheveux suivant la méthode choisie. Il effectuera des incisions au niveau de la zone atteinte qui serviront à accueillir les greffons. La durée de l’opération dépend pleinement de la taille de la zone atteinte et de la technique utilisée.

Que faut-il faire après l’opération ?

Une fois l’opération achevée, il y a certaines précautions à prendre pour garantir l’obtention d’un résultat optimal. Vous devez faire attention à ne pas frotter les greffons en mouillant vos cheveux par exemple. Il faut bien les hydrater et utiliser un shampoing adéquat.

Ensuite, vous devez éviter les activités physiques intenses ainsi que les teintes de cheveux. Ces deux mesures sont capitales afin que l’opération soit un succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here