L’humanité se rend peu à peu compte de tout le mal qu’elle s’inflige à elle-même ainsi qu’à la terre entière du fait de l’utilisation des énergies fossiles. Elle se tourne alors vers des sources renouvelables, jugées plus propres. C’est ainsi que la voiture traditionnelle au gasoil ou à l’essence se voit concurrencer depuis le début du siècle par celle électrique. Cependant, ce véhicule jugé écologique semble encore ne pas inspirer confiance à certaines personnes. En lisant cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur les voitures électriques.

La voiture électrique : qu’est-ce que c’est ?

La voiture électrique est une voiture comme toute autre qui dispose des mêmes attributs qu’un véhicule classique. La seule différence ici, c’est qu’en lieu et place d’un moteur diesel ou essence, il est muni d’un ou de plusieurs moteurs électriques qui assurent sa propulsion. Ces moteurs étant alimentés par une batterie d’accumulateur spécial, ils ont une capacité limitée et ont besoin d’être rechargés. Il existe aussi des modèles hybrides qui utilisent conjointement l’énergie électrique de moteur électrique auquel est couplé un moteur thermique.

Recharger son véhicule électrique : vers des stations électriques

La charge est l’une des préoccupations majeures de ceux qui veulent s’essayer à la voiture électrique. C’est également l’un des défis que tentent de relever les fabricants. En effet, alors qu’il faut en moyenne 50 litres de carburant (essence ou gasoil) sur un parcours de 1000 kilomètres pour une voiture classique, il faudrait dans le même temps une batterie de plus d’une tonne chargée à plein pour une voiture électrique. Ce qui se révèle dans la pratique impossible. Les concepteurs de voiture électrique se tournent alors vers la recherche de batterie de plus en plus sophistiquée, petite taille, mais avec de grandes capacités. Cependant, pour le moment on se contente de la charge fréquente des voitures, car l’autonomie ne dépasse guère les 300 kilomètres. Cela amène les pouvoirs publics à multiplier le nombre de bornes de recharge, sorte de « station-service électrique » pour encourager le passage vers l’électrique dans le secteur automobile.

Dans la pratique, recharger son véhicule électrique est très simple, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez. Que vous soyez à la maison ou au service, vous pouvez recharger votre voiture grâce à une prise murale de 240 V. Mais il faudra compter entre 10 et 13 heures pour avoir une charge complète. C’est pour cela qu’il est recommandé de faire installer chez soi une boite (wallbox) de recharge sécurisée et rapide (entre 4 et 8 h de temps) avec l’aide d’un électricien. Mais les stations ou bornes de charge publique offrent des charges beaucoup plus rapides (environ une demi-heure de charge).

Pourquoi faut-il payer un véhicule électrique ?

Vu la contrainte de charge associée au coût élevé de la voiture électrique, on est bien en droit de se demander si elle vaut bien la peine, cette voiture. Mais tenez-vous tranquile.

Il ne faut pas se fier aux apparences.

La voiture électrique se positionne bien à une place de choix. Dans de nombreux pays et notamment en France, des subventions sont offertes aux acquéreurs de telle voiture. Elle est de 6300 € par véhicule en France, complétée de la prime de convention pour le passage du diesel à l’électrique qui est de 2500 €. Côté maintenance, le coût d’entretien global d’une voiture électrique revient très bas par rapport à d’autres modèles. Et il ne faut surtout pas occulter le coût du carburant en hausse actuellement en France qui fait d’ailleurs du véhicule électrique une alternative sûre. Cela permet aussi de réduire la pollution atmosphérique, réduire seulement, car l’électricité n’est pas aussi propre qu’on le pense. Elle demeure produite dans certains pays comme la Chine avec du charbon. Mais une fois qu’on a décidé de faire le passage, il faut bien se renseigner sur les modèles disponibles.

Quelques modèles intéressants de voiture électrique

Actuellement sur le marché européen, il existe une gamme variée de voitures électriques qui vont des modèles complètement électriques aux modèles hybrides en passant par ceux équipés de prolongateur d’autonomie. En France, la Renault ZOE est l’un des précurseurs des véhicules électriques et a été la plus vendue en 2013. Mais le record d’endurance sans recharge revient pour le moment à Tesla avec sa voiture Tesla Model S.

Quelles sont les limites de la voiture électrique ?

La voiture électrique présente encore plusieurs limites qui lui valent une certaine retissance de la part des consommateurs. On peut citer :

  • La fréquence des charges qui implique des points de recharge plus nombreux. Cela nécessite un investissement public et privé important pour la mise en place des infrastructures.
  • Le temps de recharge très élevé. Alors que l’approvisionnement à une pompe ne dure que quelques minutes, il faut compter une trentaine de minutes voire des heures pour une voiture électrique.
  • Le coût élevé à l’achat malgré les subventions même si cet obstacle semble franchi lorsque l’on considère les coûts connexes (achat de carburant, entretien, assurance).

Quel est l’avenir de la voiture électrique ?

Sur ce point, il faut dire que les prévisions sont bonnes. À l’instar de plusieurs autres pays, la France prévoit même l’interdiction de la vente des voitures diesel ou essence d’ici 2040. Du côté des constructeurs, on s’active à réduire le coût en misant sur des batteries moins coûteuses, mais plus performantes. Le leader mondial des batteries, Panasonic, prévoit de doubler la capacité de ses batteries d’ici trois ans. Les Chinois, grands pionniers technologiques, n’attendent pas et testent déjà des voitures et bus électriques sans batterie. C’est dire que la voiture électrique a de très beaux jours devant elle et sera d’ici quelques années au top des ventes avec des performances étonnantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here