Depuis de nombreuses années, l’intérêt porté aux cryptomonnaies et aux cryptoactifs s’est considérablement accru. Il est devenu possible, en effet, d’utiliser des cryptoactifs sur de nombreuses plateformes de paiement traditionnelles. Il en est de même pour des organismes institutionnels tels que les banques. Cependant, toutes les banques traditionnelles ne sont pas ouvertes aux cryptomonnaies. Ceci a conduit à l’émergence de nouveaux organismes bancaires qui facilitent l’utilisation et assurent l’interchangeabilité entre les cryptomonnaies et les monnaies traditionnelles. Il s’agit des crypto-banques. Découvrez dans cet article l’essentiel à propos de ces nouvelles banques.

Que sont les crypto-banques et qu’apportent-elles de nouveau ?

Une crypto-banque, tout comme une banque classique, est un établissement bancaire. Ce qui les différencie des institutions bancaires traditionnelles, c’est le fait qu’elle propose en plus des services classiques avec les monnaies traditionnelles, des services avec les crypto-monnaies.

Avec une crypto-banque, il est donc possible d’acheter directement des cryptomonnaies, d’échanger des devises et d’utiliser des cryptomonnaies au quotidien.

Les crypto-banques associent monnaies traditionnelles et cryptomonnaies

Toutes les banques ne permettent pas de détenir divers actifs ou devises sur un même portefeuille. Mais il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes comme agorabank, qui permettent à leurs clients de posséder à la fois des monnaies traditionnelles et des cryptomonnaies sur leurs portefeuilles.

Ainsi, les clients peuvent détenir un compte courant traditionnel et y disposer de cryptomonnaies. Ils peuvent facilement effectuer des paiements en euros, en dollars, en bitcoin ou en ethereum depuis un compte bancaire classique. Cliquez ici pour en savoir plus sur agorabank.io.

Des transactions assurées par l’utilisation de la blockchain 

En proposant des services avec les monnaies classiques et les cryptomonnaies, les crypto-banques doivent régler le problème de l’échange entre cryptomonnaies et monnaies traditionnelles. Et bien sûr, elles y ont pensé.

En effet, pour effectuer des transactions en cryptomonnaies, une crypto-banque a besoin de la blockchain. Elle se dote donc d’un système qui intègre la technologie blockchain et qui assure le lien avec le système bancaire classique. Ceci permet de relever le défi de l’interchangeabilité entre les monnaies.

Ainsi, grâce à la blockchain, les crypto-banques comme agorabank offrent divers avantages comme :

  • la baisse des coûts de transaction ;
  • la sécurité ;
  • l’interchangeabilité entre les monnaies ;
  • un rendement plus important ;
  • la décentralisation ;
  • etc.

Crypto-banque ou banque basée sur la blockchain ?

Il convient de noter que toutes les banques basées sur la blockchain ne permettent pas d’effectuer des opérations en cryptomonnaies. Il existe donc une différence entre une crypto-banque et une banque basée sur la blockchain.

Une banque traditionnelle peut, en effet, faire usage de la technologie blockchain pour fournir de meilleurs services à sa clientèle. Ceci ne fait pas systématiquement d’elle une crypto-banque. Pour avoir plus d’informations sur les utilisations de la blockchain, vous pouvez cliquer ici.

Les crypto-banques : quelle réglementation ?

Les crypto-banques sont des plateformes qui proposent des services avec des produits financiers en monnaies fiat et en cryptomonnaies. Mais sont-elles de vraies banques ?

La régulation des crypto-banques

Pour exercer en tant que crypto-banque, l’établissement doit détenir une licence bancaire classique. Il n’existe pas de licence propre réservée aux crypto-banques. L’établissement peut se contenter d’un agrément d’établissement de paiement si elle ne propose que des services de paiement.

Toutefois, il existe des crypto-banques qui exercent leur activité sans disposer d’une licence bancaire. Ces plateformes sont, la plupart du temps, en partenariat avec d’autres banques.