Ce n’est un secret pour personne ! Quand on prend de l’âge, on a de plus en plus de mal à fournir des efforts physiques. C’est notamment le cas pour monter et descendre les escaliers. Ce trajet autrefois simple peut se révéler tout d’un coup très pénible. Aussi, pour certaines personnes en situation de handicap, il est presque impossible de réaliser ce parcours. Face à un tel problème, il semble convenable de s’intéresser à l’option du monte-escalier. De quoi s’agit-il de manière concrète ? Quelles en sont les utilités concrètes ? Voici quelques éléments de réponse. 

Qu’est-ce qu’un monte-escalier ?


Un monte-escalier est un appareil qui permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer entre deux niveaux d’immeuble sans emprunter d’escaliers ou fournir d’effort physique. Ce siège d’accessibilité est doté d’un mécanisme permettant aux séniors ou aux personnes handicapées de parcourir confortablement le bord des escaliers jusqu’à l’étage souhaité. Il s’agit d’une alternative économique à la construction d’ascenseur ou de plateforme élévatrice. Rendez-vous sur ce comparateur pour trouver un monte escalier prix occasion selon bien évidemment vos aspirations.

Il existe plusieurs types de monte-escaliers suivant la nature ou la forme des escaliers. On distingue notamment :

  • Des monte-escaliers extérieurs (adaptés aux escaliers qui mènent généralement à la porte principale d’un immeuble, ils sont résistants aux intempéries) ;
  • Des monte-escaliers intérieurs (pour les escaliers à l’intérieur des immeubles) ;
  • Des monte-escaliers droits (pour les escaliers avec des marches identiques et sans courbe) ;
  • Des monte-escaliers courbent (adaptés aux escaliers contenant au moins un virage).

Une solution pour garder son autonomie


Vous l’avez certainement compris ; l’installation d’un monte personne escalier répond en premier lieu au besoin d’autonomie. En effet, l’incapacité de se déplacer librement et aisément à cause de l’âge ou d’un handicap rend dépendant. Il faut justement solliciter de l’aide à chaque fois pour accéder aux pièces de la maison. Cet état de choses reste souvent pénible aussi bien pour le solliciteur d’assistance que pour l’accompagnateur lui-même.

Heureusement, avec un monte-escaliers, plus de peine pour aller à l’étage. L’outil peut être utilisé en toute autonomie. Son fonctionnement se révèle d’ailleurs très simple. L’utilisateur s’installe sur le siège, lance le départ grâce aux commandes murales ou à une télécommande et le tour est joué. Le monte-escalier commencera son parcours en hauteur pour s’arrêter à l’autre bout de l’escalier.

Une solution de mobilité sécurisée

La sécurité est un facteur très remarquable dans l’utilisation d’un monte-escalier. Celui-ci est équipé d’un détecteur d’obstacle qui émet une sonnerie d’alerte dès qu’il rencontre un problème sur son chemin. Il dispose en outre d’un système de freinage d’urgence pour une réponse réactive à tout imprévu sur le parcours. Une fois le dysfonctionnement résolu, l’outil reprend normalement son chemin.

Aussi, le monte-escalier dispose d’une ceinture de sécurité dont le but est d’empêcher l’utilisateur de tomber du siège. Il propose des accoudoirs pour aider les personnes à s’installer de manière stable sur le siège et une batterie de secours afin de finir sa course en cas de panne d’électricité.